Expression des élus

Retrouvez les tribunes* des différents groupes
représentés au sein du Conseil municipal d’Ambert.

*Tribunes publiées dans le magazine Regards d’Ambert n°11 – Septembre 2023

Groupe
« Pour Ambert en Livradois-Forez »

La réussite des manifestations estivales organisées sur notre territoire a mis notre ville en haut de l’affiche.  Les projets “Ilot des Chazeaux et « Résidences Seniors et habitat inclusif » de l’OPHIS vont rentrer dans une phase opérationnelle.  L’IFAS (formation des aides-soignants) sera officiellement inauguré en octobre, c’est un outil déjà fort apprécié par les utilisateurs. La volonté de la Commune était de donner aux étudiants des locaux adaptés et fonctionnels, de tenir compte de l’augmentation des effectifs et de répondre aux besoins de notre territoire.

Des investissements importants, sur le long terme, vont être programmés tant au niveau de l’eau potable (sécurisation) que de l’assainissement.  Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous envisageons de supprimer la plage de notre plan d’eau mais la présence récurrente de cyanobactéries ne nous laisse pas le choix. Nous recherchons donc des solutions pour compenser cette fermeture car nous sommes conscients que c’est un lieu très prisé des Ambertois.  L’ensemble de l’équipe « POUR AMBERT EN LIVRADOIS FOREZ » vous souhaite une belle rentrée.

Guy GORBINET, Stéphanie ALLÈGRE-CARTIER, Marc CUSSAC, Corinne MONDN, Julien ALMODOVAR, Brigitte ISARD, Serge BATISSE, André FOUGÈRE, Albert LUCHINO, Christine NOURRISSON, Françoise PONSONNAILLE, Corinne BARRIER, Corinne ROMEUF, Marc REYROLLE, Éric CHEVALEYRE, Ingrid DEFOSSE-DUCHENE, Pierre-Olivier VERNET, Charlotte VALLADIER, Justine IMBERT, Adrien LEONE, Marius FOURNET

Groupe
« Demain… Ensemble pour Ambert »

Depuis un certain temps, les Ambertois font part de leur mécontentement quant à la qualité des services publics rendus par la commune comme par exemple l’entretien de la ville, les horaires d’ouverture réduits de certains services, les rues et chemins communaux très dégradés, …

Le service public est un bien commun. Il participe à l’accompagnement social, à l’équité des territoires et contribue favorablement au développement économique. Cependant, nous constatons une baisse préoccupante de ce service rendu à la population.

Nous savons tous que les collectivités sont contraintes par leur budget mais beaucoup de retard a été pris dans l’investissement tel que le renouvellement du matériel, pourtant très important pour l’efficacité et la qualité du service à assurer.

Est-ce efficient ? N’y a-t-il pas d’autres solutions que celles de diminuer les services et augmenter les impôts et tarifs des prestations proposées aux habitants ? Le service public est le reflet du contrat social entre la municipalité et les citoyens. Il est inacceptable de voir cette relation mise en péril par une dégradation continue des services essentiels.

Il est encore temps de mettre en place une gestion financière stricte avec des arbitrages prenant en compte les obligations de services que doit assumer la municipalité.

Nous souhaitons donc une gestion plus efficace et une meilleure transparence dans la gestion budgétaire pour le bien être des Ambertois et la garantie d’un service public de qualité.

Véronique FAUCHER, David BOST,
Yvette BOUDESSEUL

Groupe
« Ambert Action Avenir »

La majorité municipale a entamé une réflexion sur une transformation de la piste BMX en une piste « Pump track », un aménagement qui permettrait aux VTT d’utiliser la piste.

Je serai particulièrement vigilant à ce que ce projet soit en adéquation avec les attentes des sportifs pratiquants cette discipline… enfin s’ils existent sur notre territoire !… L’incohérence entre la réalité locale et l’existant sur la commune d’Ambert ne doit pas être à nouveau de mise !
L’investissement colossal engagé par la municipalité sur cette piste de BMX aurait dû déboucher sur une utilisation quotidienne de l’installation ! Alors qu’aujourd’hui l’équipement sportif est en déshérence complète ! Avant de prendre des décisions coûteuses au résultat hasardeux, ne pourrait-on pas engager une réflexion avec les associations sportives voire culturelles ? L’emplacement de cette piste étant à deux pas du site maintenant bien connu des festivaliers !
N’y aurait-il pas quelque chose à faire dans cette direction….

Félicitations aux associations pour l’organisation de la Rand’Auvergne, la Ronde des Copains, le World Festival Ambert, les Fourmofolies, une réussite totale grâce à un monde associatif très engagé sur le territoire.

Enfin, coup de projecteur sur le club de football qui devient, grâce à la volonté et à l’engagement de quelques-uns, l’Ambert Livradois Sud FC, regroupant les clubs d’Ambert, Marsac en Livradois, Arlanc, et Vertolaye.

Bonne rentrée à toutes et à tous.

Philippe PINTON, Vincent MIOLANE,

Groupe
« Ambert Ensemble Autrement »

Et si on laissait la parole aux Ambertois ?
Trois ans après les élections municipales, nous avons choisi de laisser la parole aux Ambertois. Voici un florilège des réactions les plus fréquemment entendues :

« Mais que fait la mairie pour les poubelles ? […], les odeurs, les emplacements, c’est du grand n’importe quoi. » A.N. (38 ans)

« Et les adjoints, on ne les voit jamais, ils sont présents pour les indemnités mais aux conseils … » G.C. (64 ans)

« Au moins, il y a un délégué pour les villages qui est sur le terrain… » M.C (70 ans)

« Et cette nouvelle salle de spectacle, elle coûte combien aux contribuables ? […] faire payer les associations ambertoises, c’est scandaleux ! » T.M. (46 ans)

« La propreté de nos rues laissent vraiment à désirer […] les déjections canines on n’en peut plus. » A.G. (51 ans)

« J’espère qu’ils vont continuer à accompagner les associations qui font vivre la ville […] Octobre rose, c’est bien. » T.P. (27 ans)

« Au mois de juillet, j’ai attendu 11 minutes au téléphone avant que quelqu’un réponde à la mairie ! » S.L. (53 ans)

« Il y en a assez de ces voitures qui roulent vite le soir dans les rues piétonnes, il faudrait faire quelque chose, c’est dangereux ! » S.L. (42 ans)

« Ils auraient dû s’en occuper avant pour le plan d’eau, c’est le même problème tous les ans. » P.M (68 ans)

Bonne rentrée à tous !

Michel BEAULATON, Christine SAUVADE