Expression des élus

Retrouvez les tribunes* des différents groupes représentés au sein du Conseil municipal d’Ambert.

*Tribunes publiées dans le magazine Regards d’Ambert n°6 – Novembre 2021

Groupe
« Pour Ambert en Livradois-Forez »

Covid , masques ,taux d’incidence , PCR….. depuis plusieurs mois nous devons apprendre à vivre avec ce virus sournois qui se rappelle régulièrement à notre « bon » souvenir

Même si la situation est toujours instable nous devons poursuivre nos projets. (Rugby, locaux IFAS (aide-soignante) à la cité, modernisation de l’outil informatique de nos écoles, travaux sur villages…..) La vente du terrain pour la Maison de Santé devrait permettre un début des travaux dans les semaines à venir. C’est vital pour notre région.

Nous devons être très attentifs aux problématiques de l’hôpital d’Ambert. Même si des solutions ponctuelles ont été trouvées pour les urgences pour cette fin d’année, des solutions pérennes doivent être mises en place pour redonner confiance au personnel hospitalier. Nous devons (habitants, personnels de l’hôpital, syndicats et élus) rester unis et solidaires, la mobilisation de tous est indispensable. En ces périodes compliquées je voudrais remercier très sincèrement l’ensemble de nos agents qui font le maximum pour satisfaire nos concitoyens.

Belles fêtes de fin d’année.

Guy GORBINET, Stéphanie ALLÈGRE-CARTIER, Marc CUSSAC, Corinne MONDN, Julien ALMODOVAR, Brigitte ISARD, Serge BATISSE, André FOUGÈRE, Albert LUCHINO, Christine NOURRISSON, Françoise PONSONNAILLE, Corinne BARRIER, Corinne ROMEUF, Marc REYROLLE, Éric CHEVALEYRE, Ingrid DEFOSSE-DUCHENE, Pierre-Olivier VERNET, Charlotte VALLADIER, Justine IMBERT, Adrien LEONE, Marius FOURNET

Groupe
« Demain… Ensemble pour Ambert »

Supprimer le service d’accueil des Urgences de l’hôpital d’Ambert le 27 octobre alors que, sur ce territoire, le nombre de médecin ne cesse de diminuer, a révolté la population locale qui s’est massivement mobilisée avec le soutien de tous les élus.

La réunion publique du 5 novembre à Marsac a rassemblé les personnels hospitaliers, les habitants du bassin et les élus. Chacun a pu s’exprimer pour faire part de sa souffrance liée aussi au manque de médecins et de personnels dans les autres services de l’hôpital. De nombreux habitants se retrouvent sans médecin traitant à cause du déficit de généralistes, c’est pourquoi en attendant l’ouverture de la Maison de santé à Ambert, ne pourrait-on pas commencer à salarier des médecins comme proposé dans notre programme de campagne ?

Ambert en scène a enfin ouvert ses portes. Nous pouvons tous apprécier la qualité de cet équipement, mais comment ignorer le projet initial d’une salle multi-activités, qui finalement ne permet qu’un usage restreint aux spectacles et aux séminaires. Quel dommage que notre ville ne soit plus en mesure de proposer d’espaces pour organiser des lotos, des repas, des bals ou les assemblées générales de nos associations !

Ambert en Rose a été un grand moment de solidarité et de partage. Bravo pour l’organisation qui a permis à cette belle initiative de voir le jour !

Nous vous souhaitons à tous de très belles fêtes de fin d’année..

Véronique FAUCHER, David BOST,
Yvette BOUDESSEUL

Groupe
« Ambert Action Avenir »

Aurélie, Vincent et moi-même, avons été surpris de retrouver dans Regards d’Ambert N°6, notre texte ayant déjà été publié il y a un an.

NOUS EXCUSONS ! L’ERREUR EST HUMAINE ! Nous ne nous acharnerons pas sur le ou les éventuels fautifs, car le châtiment n’est pas toujours preuve de culpabilité, c’est quelque fois la vengeance du plus fort ou une erreur de la justice humaine.

LES ENJEUX NE SONT PAS DANS LES REGLEMENTS DE COMPTE.

Non ! Les enjeux sont locaux, avec notre hôpital où la mobilisation de tous bords a porté ses fruits. Mais, vous pouvez d’ores et déjà compter sur nous, pour être vigilants sur la suite. Nous nous engageons à accompagner les décideurs dans la bonne direction, coûte que coûte.

L’abattoir, qui au 1er janvier, devrait être d’intérêt communautaire, et comme l’a si bien dit Marc Ménager en conseil communautaire, maire de Vertolaye et Vice-Président de la communauté de communes, « il faut traiter le sujet en professionnel, avec rigueur, réalisme et en visionnaire sur l’avenir ». Là encore, faites-nous confiance, nous serons présents et attentifs à l’intérêt de notre territoire.

Nous tenons, à féliciter l’équipe de Myriam Fougères et le conseil municipal actuel, pour cette belle réalisation, ce bel outil culturel qu’est la salle de spectacle Ambert en Scène. Ce qui prouve, que l’avenir porte l’énergie du présent comme le passé est le socle.

Nous félicitons également David Claustre notre nouveau Vice-Président de la CCI du Puy de Dôme qui par son engagement, défendra haut et fort les couleurs de notre territoire.

Enfin, permettez-moi de terminer notre propos par ma devise : deux choses participent de l’avenir, la détermination personnelle et le courage d’oser !

Philippe PINTON, Aurélie PASCAL,
Vincent MIOLANE

Groupe
« Ambert Ensemble Autrement »

Adieu Maison des Jeunes !
Bonjour Ambert en Scène !

Les lotos, galettes des rois, bûches de Noël et autres rassemblements intergénérationnels,… c’est fini !

Le centre-ville d’Ambert ne connaîtra plus, ces moments de convivialité, moments qui ont fait vivre notre cité riche de la grande diversité de ses associations.

Allez oust ! Désormais tout le monde se retrouvera à Valeyre !

Il en a été décidé ainsi par la nouvelle majorité municipale, le projet initial de salle multi activités semblant glisser petit à petit vers celui d’une salle de spectacles.

Certains conseillers de la commission « Animation – Culture – Sports – Vie associative », qu’ils soient de la majorité ou non, se sont émus de ce revirement et ont fait part de leur vive désapprobation.

À l’heure où nous rédigeons ces lignes, les membres du conseil municipal n’ont pas connaissance du règlement, celui-ci ayant fait l’objet d’une décision prise par délégation à M. le Maire.

Peut-être que les premiers événements organisés donneront le « la » quant au devenir et à l’utilisation de ce nouvel édifice ambertois… ? Et puis restons optimistes ! Qui sait ? Peut-être aurons-nous l’agréable surprise de découvrir lors de la publication de ce magazine que nos écrits auront fait avancer le dossier !

Michel BEAULATON, Christine SAUVADE