Aire d’accueil des gens du voyage

La commune d’Ambert a construit une aire d’accueil en 1995 et une douzaine de familles s’y sont installées de façon durable, en effet la plupart d’entre elles vivent à Ambert depuis plus de vingt ans. Cette installation permanente qui ne requiert pas tout le confort qu’exigerait un stationnement de longue durée, rend difficile, voire impossible l’accueil de voyageurs à Ambert.

Le schéma départemental des gens du voyage prévoyait la réhabilitation de l’aire d’accueil, mais compte tenu de la situation actuelle, la construction neuve d’une aire d’accueil de petits séjours serait plus cohérente au regard des travaux et des besoins d’aménagement nécessaires.

Par ailleurs, un dispositif d’aide à l’habitat qui s’adresse aux familles sédentarisées doit être mis en place. Les familles qui sont à Ambert ont exprimé leur souhait d’habiter dans des constructions en dur.

La commune d’Ambert souhaite accompagner ces familles dans l’objectif d’améliorer leurs conditions de vie et de faciliter leur bonne intégration et en ce sens, elle a d’ailleurs mis en place des actions spécifiques (intégration scolaire et alphabétisation).

Les gens du voyage présents sur la commune d’Ambert depuis de nombreuses années, sont aujourd’hui sédentarisés et attachés à ce territoire.

Le Conseil général, avec l’appui de la ville d’Ambert, a mis en place des actions individualisées et collectives visant à faciliter l’insertion des familles ; aide à la scolarité, accès à l’autonomie et au monde du travail. Depuis les années 90, un dialogue permanent de bonne qualité existe entre elles, la municipalité et l’ensemble des partenaires. Les familles souhaitent accéder à un habitat en dur qui leur permet de consolider leur intégration au sein de la commune, et d’améliorer leurs conditions de vie.

Concrètement :

  • Une surface totale de 2200m2
  • 7 parcelles de 350 à 410 m2 comprenant 9 logements : deux T1, un T2, trois T3 et trois T4
  • Une voirie desservant les 7 lots
  • Un espace public qui lie et sépare l’aire d’accueil et le projet d’habitat
  • Si nécessaire une zone d’activités sera réalisée sur une parcelle indépendante.

Les partenaires :
l’Etat, le Conseil général, SCIC Habitat, l’ASGSGV 63 et la commune d’Ambert.