Plus Beaux Détours de France : Ambert représenté lors d’un 17e congrès méridional

Après Saint-Galmier (Loire) en 2016, c’est à Saint-Cyr-sur-Mer (Var) que s’est tenu cette année le 17e congrès des « Plus Beaux Détours de France », qui a réuni plus de 170 participants.

Lors de l’assemblée générale, le président Hervé Mariton (maire de Crest, ancien ministre) a affirmé l’ambition du réseau des « Plus Beaux Détours » de représenter et de faire aimer cette « troisième France » regroupant ces petites villes touristiques et du bien vivre, détours des grandes métropoles comme des territoires ruraux.

Pour répondre à cette ambition, les congressistes ont travaillé sur le développement du tourisme de proximité, le choix des réseaux sociaux les plus performants, l’accueil des touristes d’affaires et la définition d’un tourisme de qualité. Les participants ont aussi découvert la nouvelle maquette de leur guide annuel, devenu le premier de France par sa diffusion à 212 000 exemplaires. 2018 marquera la publication de sa 20e édition, toujours réalisée avec l’expertise de Michelin.

La Ville d’Ambert était représentée à ce 17e congrès par Corinne Mondin,
adjointe en charge du Tourisme, de la Culture et de l’Animation
et Françoise Ponsonnaille, conseillère municipale.

Le guide des 100 Plus Beaux Détours est disponible gratuitement
dans les offices de tourisme du réseau
et au bureau d’information touristique du Pays d’Ambert.