Livradois-Forez : de nouveaux outils pour l’attractivité économique du territoire

tvlf ambertEn donnant une seconde jeunesse à son site internet et en l’enrichissant de nouvelles fonctionnalités, « Travailler et Vivre en Livradois-Forez » veut montrer à un maximum d’internautes que le territoire recrute ! Un outil de plus pour cette association, qui poursuit ainsi sa « mission de visibilité » et encourage l’installation de nouvelles populations.

La multidiffusion d’offres d’emploi sur des sites internet spécialisés : voilà ce qui pourrait permettre à Travailler et Vivre en Livradois-Forez (TVLF) de réussir sa mission. Cet outil, intégré dans le nouveau site internet tvlf.fr, permettra d’amplifier considérablement la visibilité des annonces publiées par les 25 entreprises partenaires. Au moment de poster l’annonce, les recruteurs pourront ainsi choisir d’autres plateformes sur lesquelles ils souhaitent voir figurer leur offre.
Car c’est un fait : le Livradois-Forez recrute mais ne trouve pas toujours les candidatures recherchées. « Sur 12 annonces en ligne, nous n’avons eu que 8 candidats », déplore Gilles Duissard, président de TVLF et chef d’entreprise à Arlanc. Cette nouvelle plateforme a été présentée aux autres membres de l’association mardi 13 décembre. Ces derniers et notamment les responsables des ressources humaines ont été invités à gonfler le nombre d’offres en ligne.

Un travail sur l’employabilité du conjoint

« Avec ce nouveau site, plus épuré et plus moderne, on monte en gamme en terme de crédibilité », estime Gilles Duissard. « Ce sera maintenant à vous de nous faire remonter vos impressions » a-t-il demandé aux membres de l’association, les rassurant aussi sur la simplicité de prise en main. Les entreprises auront aussi la tâche de « faire vivre le site » en publiant des actualités sur leur activité ou leurs produits.
L’autre credo de TVLF, c’est l’employabilité du conjoint, autrement dit la capacité du Livradois-Forez à donner du travail au conjoint ou à la conjointe d’une personne embauchée dans l’industrie. Et ainsi permettre l’installation d’une famille dans notre région. « J’en profite pour lancer un appel vers les commerces et vers l’artisanat, pour inciter ces professionnels à nous rejoindre », encourageait Gilles Dussard, dans le but d’étendre le champ des secteurs susceptibles d’offrir un emploi sur le territoire.

7 vidéos tournées par l’ONISEP

Le recrutement, c’est aussi une affaire d’image. Pour améliorer celle des métiers de l’industrie, TVLF a fait appel à l’ONISEP Auvergne qui a tourné 7 vidéos au format court. Chacune présente non pas une entreprise en particulier, mais plutôt un métier ou un secteur qui recrute.
L’association TVLF n’a pas vocation à remplacer les acteurs de l’emploi mais sa mise en place « a créé une émulation sur le bassin d’Ambert », apprécie son président. Elle va donc continuer à braquer les projecteurs sur le Livradois-Forez et ainsi poursuivre la mise en œuvre de sa « mission de visibilité ».