Sécheresse. Tous les usages non prioritaires de l’eau suspendus

La Dore dans sa traversée d’Ambert, le 2 août

Le Secrétaire général de la préfecture du Puy-de-Dôme a consulté les 49 membres du comité départemental de l’eau (CDE) le 28 juillet 2022, compte-tenu de la dégradation de la situation hydrologique et de la nécessité d’enclencher des mesures de restriction plus importantes et plus généralisées.

Restriction : des mesures par zone et sur tous les usages

Le Secrétaire général de la préfecture du Puy-de-Dôme a décidé, à l’issue des échanges avec les membres du CDE, de placer en :
• niveau de vigilance : les zones Morge , Allier rive gauche amont et Sioule ;
• niveau ALERTE : les zones axe Allier, Cher amont et Allier aval ;
• niveau ALERTE RENFORCÉE : la zone Allier rive gauche moyen ;
• niveau CRISE : les zones Allier Rive droite, Dore, Dordogne, l’Alagnon et Ance du nord

Pour les zones concernées par le seuil de crise, l’ensemble des usages non prioritaires de l’eau sont suspendus. Seuls les usages répondant aux exigences de santé, de salubrité publique, d’alimentation en eau potable et d’abreuvement sont autorisés à prélever dans les milieux qui doivent être préservés. Ces mesures de restriction entrent en vigueur le lundi 1er août 2022.


Certains usages peuvent faire l’objet d’exemption de restrictions dans des conditions bien spécifiques, listées dans l’arrêté cadre sécheresse.

Les mesures prises par la Ville d’Ambert

Le fleurissement est progressivement retiré.

L’absence totale de précipitations significatives depuis le début de l’été épuise progressivement nos ressources, en témoignent le niveau des réserves d’eau potable et les faibles débits des rivières et ruisseaux. Pour sauvegarder ce bien précieux, la Ville d’Ambert stoppera l’arrosage de son fleurissement lundi 8 août, condamnant de fait la majorité des végétaux annuels et plantes de structure. Cette semaine déjà, les suspensions qui n’ont pas résisté aux chaleurs sont progressivement retirées des rues et bâtiments publics.

Au stade municipal, l’arrosage a été arrêté sur le terrain d’entraînement. Sur le terrain honneur, un arrosage a minima est maintenu pour éviter d’avoir à reprendre intégralement une surface détruite par la sécheresse. Pour rappel, l’arrosage du fleurissement et des terrains de football est effectué, depuis le début de la période de sécheresse, avec de l’eau non potable préalablement stockée.

Si la situation perdure, l’ensemble de ces mesures pourraient causer une perte estimée à 125.000€, constituée par le ré-engazonnement du terrain de foot et le dépérissement des plantes annuelles, vivaces, arbres et arbustes.

En application de l’arrêté municipal AR2022-0257 du 1er août, les agents de la Police rurale effectuent une mission d’information auprès de l’ensemble des usagers de l’eau, professionnels comme particuliers, et sont à même de réaliser des contrôles.

Devant la précocité de l’épisode de sécheresse, la Ville d’Ambert demande à chacun de faire preuve, sans délai, de responsabilité pour préserver la ressource en eau.