Aéroports de Paris : les électeurs peuvent soutenir le RIP en Mairie d’Ambert

Silhouette of young family and airplane at airport

La Mairie d’Ambert met en place un recueil de signatures, dans le cadre du Référendum d’initiative partagée (RIP), pour soutenir la proposition de loi visant à « affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris ».
Ainsi, les électeurs sont informés qu’ils peuvent faire enregistrer leur soutien à cette proposition de loi sur papier, en mairie d’accueil (boulevard Henri IV), depuis le 13 juin 2019 et pour une durée maximale de 9 mois.

Horaires d’ouverture de la Mairie d’Ambert :
. Du lundi au jeudi : 8h-12h et 13h30-17h30,
. Vendredi : 8h-12h et 13h30-16h30.

Il est également possible de déposer son soutien en ligne.

Le RIP, comment ça marche ?

Prévue par la réforme de la Constitution de 2008 et applicable depuis 2015, la procédure du Référendum d’initiative partagée (RIP) est provoquée pour la première fois. Le RIP permet à tout citoyen français inscrit sur la liste électorale de sa commune ou de son consulat de se déclarer en faveur d’une proposition de loi référendaire. Si 10% des électeurs français apportent leur soutien, la proposition de loi est ensuite examinée par le Parlement ou soumise au référendum par le Président de la République.

Une fois validée par le ministère de l’Intérieur dans un délai de 5 à 7 jours, la signature de chaque électeur est rendue publique. Trois informations sur le signataire apparaissent : son nom, son ou ses prénom(s), le lieu où le signataire est inscrit sur les listes électorales.