Chemin de La Murette : la circulation ouverte en avril pour un comptage du trafic routier

Le chantier lié à l’eau potable, actuellement en cours au niveau du chemin de La Murette, se terminera à la fin du mois de mars. À la réouverture à la circulation, un comptage des véhicules sera effectué sur une durée d’un mois, en avril. Les riverains et tous les usagers sont invités à reprendre leurs habitudes, pour obtenir un chiffrage représentatif de la fréquentation de cette voie communale.

« En avril, retrouve tes habitudes automobiles ! » C’est en substance le message adressé à tous les usagers du chemin de La Murette, lequel est barré à la circulation depuis le mois de novembre. Au terme de cette tranche de travaux qui concerne l’eau potable, la Ville d’Ambert procèdera, durant le mois d’avril, au comptage de l’ensemble des véhicules qui empruntent ce tronçon de voie communale. Un compteur routier sera installé et permettra de déterminer la fréquentation journalière, plus particulièrement celle des poids-lourds.

Dimensionner la voirie au plus juste, sur la base du trafic réel

Ces données permettront par la suite de définir les caractéristiques de la structure de chaussée, avec les entreprises retenues : le descriptif quantitatif de terrassement et fondation ainsi que le descriptif des travaux bitumineux. Les usagers sont donc invités à reprendre provisoirement leurs anciennes habitudes, dans le but de dimensionner la voirie au plus juste d’un point de vue technique et économique, en fonction du trafic réel.
La seconde tranche des travaux interviendra, elle, entre le printemps et l’été 2019.

Long d’un kilomètre, le chemin de la Murette traverse le village du même nom et relie les départementales 38 et 269. Empruntée notamment par les véhicules qui souhaitent éviter le centre-ville d’Ambert, cette voie communale s’est fortement dégradée au fil des années, affectée notamment par des affaissements.