18e congrès des Plus Beaux Détours : Ambert représenté à Crest

Après Saint-Cyr-sur-Mer (Var), c’est à Crest, dans la Drôme, que s’est tenu cette année le 18e congrès des Plus Beaux Détours de France, qui a réuni plus de 170 participants.

Le président Hervé Mariton, qui recevait ce congrès dans la ville dont il est maire, avait aussi souhaité accueillir une exposition consacrée à « Michelin au service du tourisme » afin de célébrer les 20 ans de l’association, dont la firme de Clermont-Ferrand a été le premier partenaire.

Comme il est de tradition, les congressistes ont travaillé sur de nombreux thèmes permettant de partager les expériences entre ces petites villes soucieuses de développer leur économie touristique et de constituer des exemples de communes privilégiant le bien vivre.

Après avoir eu la primeur de découvrir les critères d’attribution des étoiles du Guide Vert par les représentants de Michelin, les participants ont fait part de leur satisfaction quant à la nouvelle maquette de leur guide annuel, le premier de France pour sa diffusion à 208 000 exemplaires en 2018 et toujours réalisé avec l’expertise de Michelin.

La ville d’Ambert était représentée par Françoise Ponsonnaille, conseillère municipale.

Le guide des 100 Plus Beaux Détours est disponible gratuitement dans les offices de tourisme du réseau dont la liste peut être consultée sur le site des Plus beaux détours de France.